There will be fireworks | Music

Album: Dark, the dark bright
Year: 2009
Label: www.fatcat.com
Website: https://therewillbefireworks.bandcamp.com/
Share

There will be fireworks: Le Meilleur groupe du monde de Scotland?

There will be fireworks est un groupe difficilement classable, à la frontière d’un post rock / indie / poppy fluffy, je dirai tout simlement qu’il est comme Avast pour ton PC, simple et efficace. Il te veux du bien.

J’ai découvert ce groupe sur le tard, comme d’habitude avec le train de 7h26 aprés avoir raté celui de 6h30.La première écoute est la bonne, ce n’est pas toujours un bon signe mais pour cet album (et la suite), ça fonctionne. Le groupe de glasgow fait partie d’un convoi express que je découvre au même moment: promised jetpacks, the twilight sad. autrement dit, le paquet surprise en tête de gondole qui a su alimenté quelques bons mois d’écoute. Cela étant, ce groupe s’ancre dans une démarche différente des groupes ci-dessus. On y trouve, des synthés, de la guitare sèche en monologue, le tout sur un fond inspiré de nostalgie et de regret.
Les textes sont trés centrés sur la mémoire, les souvenirs, les lieux..

En bref, c’est la trentaine, on met des pulls en laine, on regarde dans le rétroviseur et on s’inscrit sur copain d’avant.

  • Les compos de There will be fireworks sont structurées autour d’un bon gros coup de mou, le tempo est lent, les ambiances atmosphériques donnent une impression de légéreté à un ensemble plutot plaintif tout en miaulement.
  • Le placement du chant, les lignes vocales sont préçises et bien trouvées et le renfort de la batterie vient appuyer une juste lourdeur aux textes trés introspectifs de Neil Mcmanus.(ça s’invente pas). Particulièrement efficaces, les envolées lyriques mettent en avant les textes entre mélancolie et rage. Le bon ON / OFF vocal distorsion s’active quand il faut et fait du bien dedans nous.
  • L’album est trés bien construit autour d’un accent qui sent la Guiness et le pull en laine (sic). Les morceaux trés inspirés comme : River, Foreign thought, donnent une bonne idée de l’état d’esprit du groupe.
  • J’oublie volontairement le côté hipster, prof de math à mi-temps,
  • Je garde les guitares qui s’envolent, la batterie qui te prends par la main et te pousse dans les montées,
  • Les lyrics et la mise en forme.

C’est du post rock ? c’est de l’indie rock avec une Rhinite? Personnellement, j’ai toujours pas pu classer There will be Fireworks (TWBF).
Géré par des geek profs de Maths, TWBF fait le taf. On a des couplets des refrains et desfois on secoue la tête..

Je te recommande une écoute du Dark the dark bright album, lors d’un trajet autoroute, en pleine nuit, la mort de ton chat en tête. Tu bloqueras ensuite sur l’album et tu finiras par t’enfiler le reste de la disco par shot …Ce disc a un côté personnel / affectif ultra rare. Il interpelle beaucoup et c’est avec surprise qu’on lui laisse les clés de la maison sans réfléchir.

Coté Production/Mixage:

    • La production est bonne même si on rest un peu déçu du mixage et de l’image sonore générale qui aurait pû mieux être exploitée.
    • La qualité des compositions nous fait oublier un mixage en peu en dessous des compositions! un peu dommage mais who care?

buy me

Print Friendly, PDF & Email
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *