Hop Along | Music

Album: Get Disowned
Year: 2012
Label:Saddle Creek Records
Website: https://hopalong.bandcamp.com/
Share

Hop Along, entre indie rock et folk punk! Risque d’addiction instantanée trés élèvé. Viens prendre ton shoot!

Ce qui frappe en premier sur cet album, c’est la fulgurance à laquelle il m’a plu, c’est aussi la fulgurance a laquelle il a déplu direct autour de moi…Pourtant, il y a du consensus fait autour des compositions issues de « Get disowned, Hop Along« , le premier LP du groupe du nord de l’état de philadelphie.

Beaucoup de bonnes choses sur ce disque: la première pour moi et son côté fouilli structuré..Chaque chose à sa place mais les frontières sont élastiques tant dans le style que dans l’approche des compositions.
Une formation minimale autour de 4 copains : Frances Quinlan, Mark Quinlan, Tyler Long, and Joe Reinhart trés orienté DYI.Normal, ils viennent d’une « banlieu rurale » et donc on se sort les doigts tout seul. L’album est auto produit et son côté homemade est trés agréable, on a l’impression de découvrir un groupe à nous tout seul. Mais en fait , non…ce band est déjà bien répertorié.

Le premier titre qui m’accroche est « Tibetan pop Stars » (ci-dessus) et il résume assez bien l’album. Les longues tirailles de Frances au chant vont sévir sur l’intégralité de l’album et je pense que c’est peut être aussi là un élèment clivant.

Soit tu aimes son placement de voix hasardeux et railleur, soit tu souhaites lui brûler le visage avec un briquet. L’ ‘entre deux’ est difficilement possible: perso, j’aime bien.
Deuxième élèment clivant, le côté « Garage », ce n’est plus trop dans l’air du temps mais il faut reconnaître qu’ici c’est indispensable sous peine de ne rien comprendre au groupe. Ca veut dire, une boite à tempo à en chewing gum, du l’arsen parfois, et une batterie flat en post production.

« Some grace » amorce l’album, à coup de guitare sèche, de changement de rythmes, elle est assez fantastique, le tout dans un petit bordel agréable. La suite se poursuivera autour d’un bon son disto, mais gentillet..hein! on va pas te casser des côtes au concert.

En bref, un album compacte de 40 minutes, fabriqué au crayon de papier mais avec un joli coup de main.

draw

Côté Production / mixage:

C’est un peu flat, mais c’est aussi le concept. Pas de révolution, de tout façon, sur cette écoute, on est pas là pour çà!

Un trés beau premier LP (2012), qui sait se démarquer des dernières découvertes (en tout cas des miennes). Leur dernier LP : « Painted shut » est sorti en 2015 et est trés réussi, les efforts côté production l’éloigne un peu du DIY/Garage.

 

buy me

Print Friendly, PDF & Email
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *